À propos du CRCDC

Depuis sa création, le Collège royal des chirurgiens dentistes du Canada (CRCDC) administre un examen de haut niveau qui est une exigence pour devenir membre du Collège et permet aux spécialistes dentaires qualifiés d’utiliser la désignation de FCRCDC ou MCRCDC.

Le Collège s’est considérablement développé depuis les années 1960 et compte maintenant plus de 2 500 Fellows et Membres dans le monde entier, dans les neuf spécialités dentaires reconnues à l’échelle nationale et les sciences dentaires. Ceci place le Collège dans une position unique au Canada et à l’étranger, car il est en mesure d’offrir à ses membres des programmes et des événements de nature multispécialités.

Les critères actuels pour l’obtention de la désignation de FCRCDC se trouvent sur la page d’Inscriptions au Fellowship.

Vision

Inspirer l’excellence dans les spécialités dentaires au Canada.

Mission

Être le leader dans la définition, la reconnaissance et la promotion de l’excellence dans les spécialités dentaires.

Valeurs

  • Responsabilité 
  • Crédibilité
  • Excellence
  • Intégrité 
  • Leadership
  • Respect 

Historique

Au début du XXe siècle, on ne trouvait que trois spécialistes dentaires en Ontario et un seul dans toute la province de Québec.  À cette époque, aucune réglementation n’existait pour gouverner la spécialisation dentaire.  

Comme le nombre de spécialistes a commencé à augmenter, les organismes de réglementation professionnelle du Canada ont commencé à remarquer, et l’Alberta a été la première province à modifier sa réglementation pour les inclure. Leur règlement stipulait que personne ne pouvait prétendre être un spécialiste à moins d’avoir démontré des compétences particulières. L’Ontario a emboîté le pas et a adopté un règlement pour la reconnaissance des spécialités et la certification des spécialistes en 1944. Une croissance rapide des diverses branches spéciales de la dentisterie, ainsi que du nombre de dentistes qui commencent à limiter leur pratique à celles-ci, s’ensuivit.  

En raison de cette croissance, un comité de spécialistes et de spécialisations a été mis sur pied par l’Association dentaire canadienne (ADC) en 1945, avec la mission d’instituer des programmes de formation dans les différents domaines de la dentisterie et de donner des définitions claires et nettes à chaque spécialité.

En 1960, ce comité a présenté un rapport à la ADC résumant les procédures et les exigences requises pour obtenir un permis d’exercer pour chaque province dans les différentes spécialités. Ce rapport a mis en évidence une grande divergence des normes et de l’uniformité réglementaire d’une province à l’autre. Il était évident que l’on avait besoin de lignes directrices à l’échelle nationale pouvant et devant être adoptées et mises en place par les organismes de règlementation

Afin d’aborder ce problème, le rapport comprenait une proposition de création d’un organisme national de réglementation des spécialités, ce qui fut approuvé par l’Association. Un an plus tard, une proposition plus détaillée fut présentée à la ADC : la fondation du Collège royal des chirurgiens dentistes du Canada. Cette proposition fut également sanctionnée et des réunions s’en sont suivies visant à formuler la constitution du Collège.

Le 18 mars 1965, la loi d’incorporation du CRCDC a été adoptée par le Parlement Canadien. Grâce à cette loi, le CRCDC avait l’autorité parlementaire d’examiner les spécialistes dentaires à l’échelle nationale.  Depuis ce moment historique, le Collège a dû s’adapter et se réinventer lorsqu’il a été confronté à des défis organisationnels. Toutefois, au cours des 55 dernières années, le Collège est resté fidèle à sa mission et à sa vision initiales.

La clé de voûte de la croissance et du développement stratégique du CRCDC est l’administration de l’Examen de Fellowship et l’expansion du programme d’adhésion, comme indiqué dans son plan stratégique 2020-2023. Le Conseil d’administration estime que le plan stratégique guidera le CRCDC alors qu’il entre dans cette nouvelle phase de son histoire.