Formation continue

Formation continue

Cette journée de formation continue réunira certain.e.s des plus brillant.e.s spécialistes dentaires pour présenter et discuter des sujets pertinents pour la profession. Cette journée sera également l’occasion pour vous d’explorer de nouveaux sujets ou d’approfondir vos connaissances.

La journée de formation continue est ouverte pour :

•          Les nouveaux.elles Fellows qui reçoivent leur diplôme le 28 septembre;

•          Les Fellows et les Membres du Collège;

•          Les résident.e.s inscrit.e.s dans un programme de spécialité dentaire

•          Les dentistes spécialistes qui ne sont pas Fellow ou Membre;

Coût

En tant que Fellow ou Membre et nouveau.elle Fellow recevant son diplôme le 28 septembre, le coût pour réserver une place pour la journée de formation continue est de 50$.

Comme résident.e inscrit.e dans un programme de spécialité dentaire, le coût est de 50$

Pour les dentistes spécialistes qui ne sont pas Fellow ou Membre, le coût, non-remboursable, est de 399$.

DateÉvénement
Vendredi 27 septembre, 2024
7h30 à 8h30Inscription et petit déjeuner
8h30 à 8h45Mots de bienvenue et ouverture de la session
8h45 à 10h15Sessions de formation continue
10h15 à 10h30Pause santé
10h30 à 12h00Conférencier principal – Dr Michael I. MacEntee, LDSI, Dip. Prosth., PhD, FRCDC, FCAHS, FFDRCSI
12h05 à 13h30Déjeuner de réseautage
13h30 à 15h00Sessions de formation continue
15h00 à 15h15Pause santé
15h15 à 16h15Table ronde multi-spécialités
16h15 à 16h45Rencontre publique et Orientation des nouveaux.elles Fellows
16h45 à 17h00Mot de la fin et ajournement
17h00 à 18h30Coquetel et réception de réseautage

Conférencier principal

Dr Michael I. MacEntee

La dentisterie et le défi des maladies non transmissibles.

Les maladies non transmissibles posent des défis majeurs à la santé mondiale sous de nombreuses formes, notamment les troubles cardiovasculaires et respiratoires chroniques, le diabète, l’obésité, les caries dentaires, la parodontite, la mucite et de nombreux cancers. Ce sont toutes des affections non contagieuses, chroniques et très pénibles, caractérisées par de longues périodes de latence conduisant à une déficience fonctionnelle ou à un handicap, et elles sont rarement complètement guéries. Ce n’est pas la perspective habituelle qu’adoptent la plupart des dentistes dans le traitement des maladies bucco-dentaires, ce qui explique probablement pourquoi les caries et les parodontites restent très répandues et si difficiles à prévenir et à gérer.

Cette présentation expliquera les risques communs partagés par ces maladies et comment la prévention et la gestion des risques se produisent à la fois avec des réponses biologiques et comportementales individuelles, et peut-être plus efficacement avec les influences socio-économiques et commerciales sur la façon dont les gens vivent.

Objectifs d’apprentissage

Comprendre les maladies non transmissibles, leurs facteurs de risque communs et leur fardeau sur la société ;

Expliquer comment les maladies bucco-dentaires partagent des risques communs avec d’autres maladies non transmissibles, et pourquoi elles sont particulièrement lourdes à un âge avancé ;

Identifier des stratégies efficaces dans la pratique clinique et dans la société pour prévenir et gérer ces maladies le plus efficacement possible.


Michael I. MacEntee, LDSI, Dip. Prosth., PhD, FRCDC, FCAHS, FFDRCSI est professeur émérite de prosthodontie et de gériatrie dentaire à l’Université de la Colombie-Britannique. Il est enseignant, chercheur et prosthodontiste avec un intérêt particulier pour la gériatrie et la santé publique. Il a présidé la Division de prosthodontie et de gériatrie dentaire de la Faculté de médecine dentaire de l’UBC de 1981 à 2004 et est devenu professeur émérite en 2015. Il a publié cinq livres, 26 chapitres de livres et 167 articles évalués par des pairs sur divers sujets, notamment les soins dentaires gériatriques, les inégalités en matière de soins bucco-dentaires, la prosthodontie et les implants bucco-dentaires, la qualité de vie, l’informatique et l’éducation. Il a été rédacteur associé de plusieurs revues professionnelles et universitaires et rédacteur en chef de Gerodontology de 2012 à mars 2018.

Le professeur MacEntee est un ancien président du Collège royal des chirurgiens dentistes du Canada, du Collège international des prosthodontistes et de l’Association des prosthodontistes du Canada. Il a reçu un prix de scientifique émérite de l’Association internationale pour la recherche dentaire et un prix d’enseignement Killam de son université. En 2015, il a été élu membre de l’Académie canadienne des sciences de la santé et, en 2023, il a reçu Fellow Ad Eundem de la Faculté de médecine dentaire du Collège royal des chirurgiens d’Irlande.

Conférencier.ère.s

Dr Nathan Lee

Je suis content d’avoir fait cela : les leçons apprises au cours de mes trois premières années de pratique de la médecine buccale et de la pathologie.

Joignez-vous à moi, récent diplômé et Fellow du CRCDC, pour réfléchir à mes trois premières années de pratique clinique en médecine buccale et en pathologie. Les participants découvriront les idées et l’expérience acquises à partir de cas très mémorables. Je passerai en revue les défis et les surprises qui m’ont marqué au début de ma carrière et les leçons que j’ai tirées de chacun d’entre eux. Les sujets comprendront le diagnostic et la gestion des pathologies buccales complexes, la conduite de conversations difficiles avec les patients et la collaboration avec d’autres professionnels de la santé pour fournir des soins complets. Le présentateur examinera également l’impact émotionnel de cas complexes et l’importance de prendre soin de soi face à l’adversité.

Objectifs d’apprentissage

Identifier les pièges cliniques et les mimiques courantes des lésions rencontrées dans la pratique de la médecine buccale et de la pathologie, ainsi que les stratégies permettant de les détecter et de les traiter efficacement ;

Discuter de l’importance d’établir des relations solides avec des collègues et des partenaires de référence, ainsi que du rôle de la collaboration interprofessionnelle dans la prestation de soins complets aux patients ;

Explorer l’impact émotionnel des cas difficiles et l’importance des soins personnels, de la résilience et de la recherche du soutien de pairs et de mentors pour maintenir le bien-être.


Le Dr Nathan Lee est un spécialiste doublement certifié en médecine buccale et en pathologie buccale, ainsi que membre du Collège royal des chirurgiens dentistes du Canada. Il a obtenu son DMD de premier cycle et ses certificats de spécialité de l’Université de la Colombie-Britannique et exerce maintenant en pratique privée à Victoria, en Colombie-Britannique. De plus, il occupe des postes de spécialiste auprès du Vancouver Coastal Health, division d’oto-rhino-laryngologie, département de chirurgie, et est professeur adjoint de clinique à l’UBC, faculté de médecine dentaire.

Dre Liat Tzur Gadassi

Prise en charge interdisciplinaire des incisives maxillaires incluses.

Les dents incluses représentent un défi intéressant pour toute l’équipe dentaire. Dans cette présentation, nous examinerons la prévalence, l’étiologie, les anomalies associées et les modalités de traitement disponibles dans la prise en charge des incisives centrales maxillaires incluses. L’importance d’une approche collaborative entre les différentes disciplines dans la planification et l’exécution d’un plan de traitement complet sera soulignée. La contribution des nombreuses spécialités impliquées – Orthodontie, Dentisterie pédiatrique, Parodontie, Prosthodontie et Chirurgie buccale et maxillo-faciale – sera revue. Chaque discipline fournit des connaissances et une contribution essentielle à l’élaboration d’un plan de soins complet qui répond aux besoins esthétiques et fonctionnels immédiats et à long terme du patient.

Objectifs d’apprentissage

Incisives centrales incluses

Reconnaître les facteurs étiologiques, les anomalies associées et l’importance d’une détection précoce.

Examiner les options de traitement et la séquence des soins.

Décrire les considérations parodontales et restauratrices à long terme.


La Dre Liat Tzur Gadassi, DMD, MSc, FRCDC est professeure agrégée de clinique à l’Université de la Colombie-Britannique. Elle a obtenu son diplôme en médecine dentaire Cum Laude à l’Université hébraïque de Jérusalem, en Israël, où elle a ensuite poursuivi sa formation spécialisée en orthodontie. La Dre Tzur Gadassi est une spécialiste canadienne et israélienne certifiée en orthodontie et en orthopédie dento-faciale, exerçant actuellement dans le Lower Mainland de la Colombie-Britannique. Elle est membre active des associations canadienne, américaine et israélienne d’orthodontie ainsi que de la Pacific Coast Society of Orthodontists. La Dre Tzur Gadassi a reçu de nombreux prix, dont le prix d’enseignement de l’UBC. Son enseignement porte sur les aspects cliniques et interdisciplinaires des soins orthodontiques ainsi que sur la dentition mixte et le traitement précoce.

Dre Angela Wong

Résections de la tête et du cou et rééducation prothétique.

Un aperçu de la réhabilitation prothétique de la tête et du cou après résection chirurgicale avec et sans reconstruction chirurgicale (microvasculaire). Nous passerons en revue les défis anatomiques, les différents types de prothèses et les considérations liées à la planification du traitement. Nous discuterons également de l’utilisation de la technologie numérique pour améliorer les résultats pour les patients.

Objectifs d’apprentissage

Reconnaître les défis anatomiques liés aux résections et reconstructions maxillaires et mandibulaires.

Identifier les situations où une prothèse obturatrice serait appropriée.

Revoir l’importance des efforts de collaboration de l’équipe multidisciplinaire.


La Dre Angela Wong est une spécialiste certifiée en prosthodontie avec une formation avancée en oncologie buccale et en prothèses maxillo-faciales du MD Anderson Cancer Center de l’Université du Texas. Elle est née et a grandi à Vancouver, en Colombie-Britannique, où elle a fréquenté l’Université de la Colombie-Britannique (UBC) pour ses programmes de premier cycle en sciences, en dentisterie générale, sa résidence en pratique générale et en prosthodontie. Son mémoire de maîtrise portait sur l’expression génétique de cellules cultivées sur différentes surfaces d’implants dentaires.

La Dre Wong travaille à temps plein dans la pratique clinique et est responsable provinciale de la pratique en prosthodontie chez BC Cancer, où elle assure la réadaptation prothétique amovible, fixe et implantaire des patients atteints d’un cancer de la tête et du cou. Elle est également directrice du cours de prosthodontie maxillo-faciale pour les études supérieures à l’UBC. Depuis 2018, elle est examinatrice dans la spécialité de prosthodontie du Collège royal des chirurgiens dentistes du Canada (CRCDC). Elle est représentante de spécialité dentaire et membre du conseil d’administration de la BC Dental Association, ainsi que l’actuelle présidente (2023-2025) de la BC Society of Prosthodontists.

Dr David Yang

Reconstruction implantaire après résection d’un cancer de la bouche.

La résection cancéreuse de la cavité buccale présente une anatomie complexe pour l’implantation dentaire, notamment suite à un défaut de continuité du maxillaire ou de la mandibule.

La reconstruction implantaire impliquant le transfert du lambeau du péroné ou de l’omoplate reste le moyen le plus courant d’aider le patient à retrouver une certaine fonction buccale.

Nous discutons de certains défis et complications anatomiques ainsi que de leur prise en charge, en nous concentrant principalement sur l’environnement des tissus durs et mous péri-implantaires.

Objectifs d’apprentissage

Identifier les différences anatomiques entre les sites d’implantation de lambeaux physiologiques et post-libres.

Approches multidisciplinaires pour maximiser les résultats de la reconstruction.

Orientations futures de la recherche.


Le Dr David Yang est Chef de pratique provincial en chirurgie buccale et maxillo-faciale pour BC Cancer.

Il supervise les soins de chirurgie buccale d’environ 800 patient.e.s atteint.e.s de cancer chaque année, dont beaucoup présentent des problèmes bucco-dentaires uniques associés à la radiothérapie, à la chimiothérapie et à la résection tumorale.

Il est impliqué dans la recherche clinique et est co-auteur du Oral Care Manual for the Cancer Patient. Il s’intéresse professionnellement à la nécrose de la mâchoire résultant de la radiothérapie (ORN) ou des médicaments anti-résorption tels que les bisphosphonates (MRONJ).